Le jeûne diététique pour rester en bonne santé

Dans nos modes de vie modernes souvent marqués par la sédentarité, le stress et l’abondance alimentaire, faire un jeûne c’est se donner un temps de pause, un temps pour soi dédié à sa santé. Pratique ancestrale présente dans de nombreuses cultures, le jeûne stimule les forces curatives et immunitaires de l’organisme. En libérant le corps des taches digestives, il permet de brûler les réserves de graisse, d’éliminer les toxines et de renouveler nos cellules.

Le jeûne

Notre corps a une capacité à se priver, il est mieux préparé à des périodes de pénurie qu’à une suralimentation régulière.
Nos cellules sont programmées génétiquement, et nous sommes habitués sans le savoir à pratiquer de courtes périodes de jeûne nocturne.
Chaque matin nous dé-jeûnons, rompant ainsi le jeûne de la nuit.

La méthode Buchinger

Le jeûne diététique selon la méthode du Dr Buchinger, associant l’absorption de liquides et un exercice physique modéré, est celui que nous proposons lors de nos stages.
Notre corps, privé d’aliments solides, entre dans une phase appelée auto-restauration (le corps puisant dans ses réserves) le processus de détoxination débute et se trouve amplifié par l’absorption de grandes quantités de liquides, eau, tisanes, bouillons de légumes, jus de fruits dilués.

Ce jeûne modifié apporte environ 250 kcal/jour, il prévient ainsi les problèmes d’hypoglycémie et permet le remplacement des sels minéraux évacués lors de la transpiration.
Une activité physique modérée associée au jeûne diététique optimise le processus de détoxination , assure une meilleure oxygénation, canalise l’énergie, et prévient la fonte musculaire.

Le jeûne commence toujours par une préparation que l’on appelle  » descente alimentaire « , puis vient le jeûne lui-même et enfin la reprise alimentaire progressive.

Préparation du jeûne

Elle débute une semaine auparavant par une modification graduelle de votre alimentation. Celle-ci consiste en la suppression graduelle de certaines familles d’aliments. N’oubliez de boire plus d’eau entre les repas.
Lors de votre inscription, vous serez informé de la marche à suivre pour bien vous préparer.

Le jeûne

Il débute par une purge intestinale.
Vous n’absorbez plus d’aliments solides, ceux-ci sont remplacés par des jus de fruits coupés à l’eau, des tisanes, bouillons de légumes filtrés et de l’eau pure en abondance tout au long de la journée.

La reprise alimentaire

Après avoir rompu le jeûne le dernier jour de stage, vous pourrez réintroduire progressivement au cours de la semaine qui suit, tous les aliments que vous aviez supprimés précédemment.
Il est essentiel que vous soyez à l’écoute de votre corps, prenez le temps de manger, de mâcher, de sentir, éprouvez désormais du plaisir au contact de chaque saveur et sachez reconnaître les signaux de satiété lancés par votre corps.